Anna apprécie le BM Apricot d’Ewa Michalak en 70E pour son invisibilité

Je suis particulièrement friande de la lingerie « invisible », surtout quand elle est faite en dentelle. Je pense que cela s’explique par le fait que mes premiers soutien-gorge étaient d’un beige plutôt moche et on les achetait surtout pour leur côté pratique. Après la découverte des soutien-gorge à la bonne taille et du monde de la lingerie, j’ai constaté que la lingerie invisible peut en fait être très belle. Le BM Apricot a attiré mon attention grâce à sa couleur pastel que je situerais entre le rose poudré et le saumon pâle. Etant donné ma carnation, c’est plus ou moins ma « couleur chair ». Ce soutien-gorge réunit tout ce que j’aime dans la lingerie : il n’est pas rembourré, fait d’une belle dentelle aux couleurs délicates, orné de petits détails élégants… bref, il est très féminin. Voyons ce qui se cache sous ses airs délicats 😉

Un petit bijou à l’entre-bonnet

Le BM Apricot est un balconnet. Selon le site d’Ewa Michalak, la construction BM est destinée pour les décolletés « moyennement profonds » et plaira aux poitrines qui « ont du vécu » 😉

Les bonnets sont construits en trois parties, chacune se compose de deux couches : le tulle blanc à l’intérieur et la dentelle à l’extérieur. La dentelle en soi est élastique, mais la doublure en tulle dans les parties inférieures ne l’est pas, garantissant ainsi un bon soutien. Celle des parties supérieures en revanche est élastique tout comme la dentelle.

Vu de l’intérieur
La partie supérieure du bonnet. Les deux couches ne sont pas cousues ensemble.

La bande est faite de deux couches, le tissu extérieur se mariant parfaitement à la couleur de la dentelle, et le tissu blanc à l’intérieur, les deux très agréables au toucher. La bande se ferme avec 4 rangées de 2 agrafes.

Les bretelles sont entièrement réglables et extensibles. Elles se règlent facilement et ne nécessitent pas de réajustement. L’attache aux bonnets est ornée de petits nœuds de la même couleur. Dans ma taille, les bretelles mesurent 1,5 cm de largeur ce qui est habituel pour la marque et suffisant pour moi, mais je ne dirais pas dit non aux bretelles plus larges et épaisses, comme chez Freya par exemple. Certains modèles EM sont munis de bretelles recouvertes d’un ruban décoratif à l’avant ce qui les rend plus solides. Je dois avouer que je les préfère aux bretelles « toutes nues » car elles sont moins élastiques et donnent un meilleur maintien.

La taille :

Le site d’Ewa Michalak conseille de choisir une taille en dessous par rapport à votre taille de bonnet habituelle. Cela est dû au fait que les bonnets de la construction BM sont plus profonds et probablement aussi à la partie supérieure des bonnets qui est élastique et peut donc s’adapter plus facilement à la taille du sein, y compris en cas d’asymétrie. J’avais dans un premiers temps essayé cette construction en 65F et je dois avouer que le haut des bonnets s’étire facilement, mais dans mon cas cela n’a fait que cacher un bonnet trop petit. Cette règle ne se confirme donc pas dans mon cas et j’ai dû prendre ma taille habituelle chez Ewa Michalak, soit 70E.

A la bonne taille, les armatures sont suffisamment larges pour englober tout le sein et rien que le sein, elles sont bien étroites comme j’aime. L’entre-bonnet est bien à plat et le bord du bonnet forme une ligne sans bourrelets.

Concernant la taille du dos, le 70 (85) semble être le meilleur choix. J’ai des soutien-gorge d’Ewa aussi bien en taille 65F que 70E (70E étant l’équivalent du 65F avec un tour de dos plus large). Néanmoins, certains 65F me vont trop serrés, c’est pourquoi j’opte désormais pour la taille au-dessus. Certaines bandes 70 étant plus larges que d’autres, j’accroche parfois tout de suite à la deuxième agrafe. La plupart du temps, la bande du BM Apricot offre un parfait maintien accrochée au plus large, mais certains jours cela ne suffit pas et je dois resserrer d’un cran. Cela ne pose aucun problème dans la mesure où il me reste encore 2 rangées en réserve (il y en a 4 en tout) et sachant que, d’après mon expérience, les bandes d’EM ne se distendent que très peu. Je suis contente de pouvoir adapter la largeur de la bande à mes besoins. Une celle-ci fermée, elle ne bouge pas et offre à la fois un maintien et le confort impeccables.

La forme et le maintien :

Le BM Apricot étant un soutien-gorge non rembourré, il donne à la poitrine une forme plus naturelle et moins exposée qu’un modèle rembourré. Ceci étant dit, la forme des seins est très arrondie et non triangulaire comme cela peut être parfois le cas, et la poitrine étonnement bien supportée.

Selon le fabriquant, le modèle BM permet de rapprocher les seins de manière à ce qu’ils ne dépassent pas au-delà de la cage thoracique. Je dirais que c’est une caractéristique commune à tous les soutien-gorge de la marque grâce à leurs bonnets plutôt étroits. Ceux du BM Apricot le sont également et permettent de bien rapprocher les seins en créant un décolleté que je n’arrive pas à obtenir dans d’autres soutien-gorge non rembourrés.

Ce modèle offre un très bon maintien, et ce malgré sa délicate dentelle, grâce à ses bonnets assez hauts. Le test le plus révélateur était de passer l’aspirateur. La plupart des soutien-gorge non rembourrés, cèdent au poids de ma poitrine, le bas des bonnets a tendance à se plier et je déborde un peu au milieu. Ceci n’arrive pas avec BM Apricot, tout reste bien en place même après une journée de port. Je dois avouer que peu de soutien-gorge non rembourrés offrent un si bon maintien que la construction BM.

Le confort :

Le confort avec le BM Apricot est total, que ce soit au niveau des armatures à l’entre-bonnet (où ma peau est particulièrement sensible) ou au niveau de la bande. J’avais un peu craint la hauteur des bonnets sous les aisselles, mais je ne ressens aucune gêne. J’arrive à l’oublier complètement durant la journée.

Sous les vêtements :

De par sa couleur, le BM Apricot est un soutien-gorge que je porterai forcément sous les vêtements clairs pour éviter qu’un tissu plus foncé ne déteigne dessus (suis-je la seule à être aussi parano ? ;-). Le plus intéressant pour moi était de savoir si je pourrai le porter sous les vêtements blancs sans qu’il se voie. La réponse est oui et non. Oui, parce que sous les vêtements sa couleur se fond complètement à ma peau, non, si le vêtement est moulant et fait ressortir la dentelle. Je le porte donc en-dessous des T-shirts plutôt que des débardeurs.

Pour ce qui est de la forme de la poitrine sous les vêtements, elle est plutôt minimalisée et très arrondie.

En résumé, le BM Apricot est un soutien-gorge à la fois beau, pratique et confortable. Je précise néanmoins que le confort est le critère qui l’emporte pour moi. Le côté pratique en revanche est un plus, mon tiroir est rempli de soutien-gorge pas pratiques du tout que je porte juste pour mon propre plaisir 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *