Essai croisé en duo du Ewa Michalak BM Bibi Black par Séverine 85GG et Aurore 75FF

Une fois n’est pas coutume, nous avons voulu faire cette fois un double essai simultané du même soutien gorge, grande taille, pour que les impressions puissent être confrontées.
Le modèle est un Ewa Michalak « Bra BM Bibi Black » que l’ont peut trouver et acheter sur le site de la créatrice
Séverine l’essaie en taille 85GG et Aurore, petite nouvelle, l’a essayé en taille 75FF. Un essai bonnets profonds, donc ! Et un essai avec une feuille de route assez détaillée (l’essai est assez long avec de nombreuses photos).
Elle sont en général d’accord sur les fondamentaux, mais pas forcément sur les détails, n’ayant pas le mêmes exigences ….

Photo catalogue Ewa Michalak

Aurore : Mon paquet est enfin arrivé ! Je l’ouvre et j’en inspecte le contenu : Je remarque en premier lieu le dos du soutien-gorge qui est bien large comme je les aime, par contre je vois en second lieu la dentelle du bonnet qui me semble un peu molle. Je doute alors du maintien. Sinon l’ensemble m’a l’air plutôt joli et bien cousu. Je vois une jolie pochette rose qui contient les deux liens à ajouter sur le devant. Je suis contente de voir que les bretelles sont réglables tout le long et ne s’arrête pas comme certains modèles à mi-parcours ce qui fait qu’on ne peut pas bien régler le maintien.
Hop, je l’enfile. Il m’englobe bien et me fait des seins tout ronds 🙂
Et vous Séverine ?

Séverine : Même joie que vous quand mon petit paquet est enfin arrivé, j’adore ces moments là c’est un peu comme à Noël quand on déballe des cadeaux .… Et j’en profite pour remercier la petite équipe de Ma forte poitrine pour nous permettre de découvrir de nouvelles marques, des collections sympas et de pouvoir donner notre avis personnel.

J’avais vu le modèle sur le site internet d’Ewa Michalak, il m’a paru super sympa en photo mais en le déballant j’étais encore plus enthousiaste !

Photo Aurore

Aurore : La taille est parfaite, le bonnet me correspond parfaitement. La dentelle arrive à la bonne hauteur ce qui permet de bien envelopper le sein et de faire un joli décolleté à la fois. Car on ne le dis pas assez mais c’est souvent soit trop découvert et les seins finissent par faire une bosse au-dessus ou trop enfermé et on se retrouve avec de la dentelle jusque sous le menton :s Ici, cela me semble parfaitement positionné. Visiblement, une chance pour un premier essai de taille !

Photo Aurore

Séverine : Oui, on doit en général s’y reprendre à 2 fois … Bien joué ! J’ai plus d’expérience, mais quand c’est arrivé, hop hop hop aux essayages direct ! J’ai toujours peur que la taille ne convienne pas car avec ma poitrine c’est quand même assez compliqué et tous les modèles ne me vont pas. Ouf c’est bon…..  la taille est la bonne comme à l’habitude chez Ewa Michalak. Ni trop petit ni trop grand il est parfait. On peut rentrer dans les détails, Aurore !

Photo Séverine

Aurore : Je trouve que la partie sur le côté devant l’aisselle est bien plate. Cela est dû à la bonne qualité du tissu et surtout à sa largeur. Plus le dos et le coté est large, meilleur est le maintien et je pense que c’est ici le plus gros point positif du modèle.
La partie « entre seins » est bien posée à plat sur le sternum.

Séverine : Il est très léger c’est comme si on avait pas de soutien-gorge c’est très agréable. Les bonnets ne recouvrent pas totalement ma poitrine c’est plus une forme balconnet mais ma poitrine ne déborde pas sur les cotés ni sous les baleines. En parlant de baleines celles-ci sont bien épaisses comme j’aime car je ne supporte pas les baleines fines à coup sûr on a la poitrine qui passe dessous et c’est beaucoup plus fragile dans le temps. C’est pour moi un des critères principaux quand j’achète un soutien-gorge.
Donc là c’est un sans faute pour ce modèle !
Parlons des bretelles !

Photo Aurore

Aurore : Les bretelles sont comme je les préfère : réglables tout le long, du dos jusqu’à la couture sur le tissu du bonnet. Ce point me parait très important car je suis tombée beaucoup de fois sur des bretelles avec peu de marge pour les régler. Et cette partie de réglages est souvent réduite à 10cm sur chaque omoplate. Vue la différence de morphologie des femmes, je suis atterrée que l’on pense qu’une si petite surface de réglage puisse s’adapter au plus grand nombre de femmes. C’est comme si on ne vendait des ceintures qu’à deux trous !

Donc je suis ravie de voir que ce soutien-gorge ne fait pas partie de cette catégorie aberrante. Pour ma part je les règle de manière à ce qu’elle soit assez courte pour bien soutenir le poids de la poitrine. Cela n’empêche pas le dos de rester bien droit.

Séverine : Bretelles réglables, ni trop épaisses ni trop fines juste ce qu’il faut On peut voir 3 agraphes au dos réglables sur 5 bon centimètres ce qui permet de pouvoir l’ajuster au plus juste.

Photo Aurore

Aurore : Oui, les bretelles sont un tout petit peu élastique comme la plupart des soutien-gorge. J’en profite ici pour faire un appel à tous les créateurs et créatrices de soutien-gorge et je les invite à faire des bretelles plus large. Car le poids des seins est tel que les bretelles creusent les épaules et laissent des marques rouges. Si elles étaient plus larges ou s’il existait des petits coussinets à mettre dessous, la douleur serait plus supportable. Car tout le poids des seins est supporté ici. Les bretelles fines, c’est comme des talons aiguilles : tout le poids est dessus et ce n’est pas très confortable. Alors qu’on sait toutes que les talons compensés sont plus confortables car il y a plus de surface de support. Eh bien pour les bretelles, ça devrait être la même chose. Donc faites des bretelles plus larges par pitié 🙂 !

Le tissus du dos et les agrafes me maintiennent très bien le thorax, je me sens bien maintenue par l’ossature du soutien-gorge.

Photo Séverine

Pour ce qui est des agrafes, j’attache toujours les crochets au plus serré pour qu’il tienne bien même si les bretelles tirent un peu dessus. Ici la taille est parfaite et le fait qu’il y ait trois crochets est très bien. Voilà quelque chose de logique qui devrait être sur tous les soutien-gorge pour forte poitrine. Minimum 3 crochets. Ceux à deux crochets sont pour ma part à bannir.

Séverine : Voilà, faisons une pétition sur le site:). Pour ce qui est du maintien général, après plusieurs essais et avec différents vêtements je confirme mon impression il fait une jolie poitrine et on a vraiment l’impression de ne pas avoir de soutien-gorge tant il est léger et discret.

Photo Aurore

Aurore : Comme je l’ai dit précédemment, l’ossature du soutien-gorge me maintient très bien, cependant je suis moins enthousiasmée par la dentelle pour les bonnets. Elle est trop souple pour maintenir les seins fermement. Surtout sur la partie décorative, qui borde le bonnet. La dentelle est seule et molle, elle n’est pas tendue et ne sers qu’à décorer. La dentelle du bonnet est pour sa part doublée avec un tissu souple couleur chair. Je suis déçue par cette dentelle. Je préfère un tissus plus solide pour contrer les lois de la pesanteur.

Photo Aurore

Une dentelle n’est pas assez solide et bien trop stretch pour tenir quelque chose en hauteur. C’est ici le point négatif de ce soutien-gorge. Donc si l’on veut marcher vite ou sauter sur place, on sent que ça bouge malgré le fait que le soutien-gorge reste bien plaqué au thorax et aux épaules. Je sens que ma poitrine n’est pas assez tenue à cause de cette dentelle trop souple. Si par exemple à la place de la dentelle avait été utilisé le même tissus que sur le dos, cela aurait bien mieux tenu.

Séverine : ça ne m’a pas trop gênée, peut être une question de taille ? Pour ce qui est des détails, on trouve une petite pochette en organza contenant 2 fines bretelles réglables elles aussi et à rajouter selon notre guise et notre envie sur la partie haute du balconnet. Sans ces bretelles le soutien-gorge fait plus classique, mais si on les ajoute, cela donne un petit coté sexy que j’aime beaucoup.

Photo Aurore

Aurore : Il n’y a pas de coussinets d’asymétrie mais des petits liens qui sont fournis et que l’ont peut accrocher sur les bretelles du soutien-gorge jusqu’au milieu du soutien-gorge. Deux petits anneaux sont cousus à cet effet sur les bretelles. Et une petite boucle en tissus existe au creux des seins pour y accrocher les bouts des deux liens. Les ajouter ajoute une touche d’originalité à la coupe mais sont inutiles. C’est une pure question de goût. Sans doute a-t-il plus de caractère avec. Personnellement je ne trouve pas cela pratique car ça empêche de mettre la forme de décolleté que l’on souhaite. Un soutien-gorge est censé apporter plus de liberté à une femme, pas à lui en enlever. Les femmes se prennent déjà suffisamment la tête pour s’habiller alors si en plus un soutien-gorge ne va que à un type de vêtement qui ne laisse pas apparaître ces deux liens, ça devient encore plus compliqué. Pour ma part je sais que je ne les utiliserai pas. Je pense que la créatrice a créé cela pour avoir une « signature » à sa marque et qu’elle soit reconnaissable. Mais au quotidien, cela n’apporte rien.

Photo Séverine

Séverine : Pour ma part, Pour ma part je préfère le soutien-gorge avec le rajout des petites bretelles sur le dessus de la poitrine, ça casse le coté classique, c’est moins vu plus original et je trouve que ma poitrine a encore un meilleur maintien avec. Et mon homme a trouvé ça très ……. attirant…

C’est un soutien-gorge que je conseille avec des petites tenues près du corps, robe ou tunique le résultat est vraiment top. La couleur Noire est intemporelle et passe avec tout mais je vois bien ce modèle dans d’autres tons comme le turquoise ou rose fuschia des couleurs jeunes avec du peps.

Aurore : Oui, le soutien-gorge est noir avec de la dentelle. Donc un look très basique et passe partout. C’est l’image mentale que n’importe qui se fait lorsqu’on entend le mot « soutien-gorge » : D Je préfère également les soutiens-gorges plus colorés mais cela ne m’empêcheras pas de le porter avec plaisir.

Photo Aurore

Pour les vêtements je pars du principe qu’un soutien-gorge doit aller avec toutes les tenues. Un soutien-gorge doit permettre d’être libre et de pouvoir s’adapter à tous les styles. Je pense que ce soutien-gorge réussi le test haut la main car il peut se mettre avec tout ! A condition qu’on utilise pas les lanières bien sur 🙂

Sur le plan matières, le soutien-gorge reste agréable à porter, les tissus ne sont pas rêches, il n’y a pas de couture gênante. Tout l’intérieur du soutien-gorge est doux et peu convenir à des peaux sensibles. Les coutures sont bien faites en on ne les sens pas. La dentelle est également douce pour la peau et les vêtements glissent aisément dessus. Les tissus sont suffisamment délicats pour ne pas faire de bosses visibles avec un vêtement par-dessus.

Photo Séverine

Séverine : J’ai déjà eu l’occasion d’essayer des modèles Ewa Michalak, et le point fort, que j’ai gardé pour la fin, c’est la forme du sein. Je retrouve à chaque cette sensation si agréable d’avoir une poitrine bien ronde, bien maintenue.

Photo Aurore

Aurore : Oui, je dis bravo ! Car le sein est tout rond : ) . J’aime beaucoup les soutiens-gorges qui font des seins tout ronds et celui-ci y arrive parfaitement. Le sillon est bien respecté et les seins ne se touchent pas. Je trouve même que la coupe minimise la poitrine. Tout en faisant un joli décolleté. Et c’est souvent soit l’un soit l’autre. La poitrine est donc bien mise en valeur sans qu’on la sente « harnachée » ou propulsée artificiellement. La forme arrondie est faite en douceur. Les seins trouvent naturellement leur place avec la souplesse de la dentelle. Le stretch du tissus permet de s’adapter idéalement à la forme de la poitrine (même si comme je l’ai dit plus haut, le tissu mériterait d’être plus solide, mais peut être que dans ce cas-là, il ne s’adapterait pas aussi bien à la forme de la poitrine 🙂 ).
Les seins ne sont pas oppressés et ont l’air presque libres, ils sont juste joliment arrondis.

Photo Aurore

Apres une journée, la coupe a bien enveloppé mon sein toute la journée sans que la poitrine fasse une bosse au-dessus du bonnet, ce qui m’arrive avec d’autres soutiens-gorges. Donc je n’ai pas eu besoin de « tout remettre en place » Les bretelles ont également bien tenu. Je peux donner une astuce ici pour celles qui en ont marre de passer leurs journées à remonter leurs bretelles. Il suffit simplement de les coudre à la bonne hauteur, car le réglage ne risque pas de changer.

D’autres photos …

2 thoughts on “Essai croisé en duo du Ewa Michalak BM Bibi Black par Séverine 85GG et Aurore 75FF

  1. Très bel essai, complet et intéressant. Perso, j’aime le côté original et super sexy des lanières, surtout si elles sont amovibles pour pouvoir se permettre des décolletés à la belle saison. D’après votre essai, je lui trouve des points commun avec un de mes Charnos, et je pense qu’il pourrait me plaire 😉
    Merci les filles !

  2. Je venais sur le site surtout pour cet article en fait, pour faire un retour : j’ai craqué pour ce SG et il est vraiment bien.
    En fait il fait du bien au moral : belle poitrine, bien maintenue, jolie forme, belle matière : quand on le met le matin, ça booste ! Au sens propre comme au figuré !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *