Forte poitrine et forte chaleur : les conseils de Gwennoline !

La canicule revient, et reviendra souvent …. Prenez des nouvelles de vos amies à gros seins, nous n’allons pas bien avec cette chaleur!

J’ai vu cette image passer dans mon fil Instagram ce weekend, et je me suis dit, pour avoir été victime de la chaleur plus d’une fois, que nous étions vraiment toutes dans le même bateau.

Quelle forte poitrine n’a pas souffert de la chaleur? Quand on en parle aux hommes ou même aux autres femmes qui n’ont pas de poitrine profondes et lourdes, on se sent un peu bête…

Avec ce retour de la chaleur le weekend dernier, je me suis souvenue de ce que je vis au moins 1 fois par été chaud. Voici une compilation de ce qui peut vous sauver la vie si vous avez déjà connu les joies des fortes chaleur au niveau de la poitrine. Pour moi ça a été jusqu’à des brûlures dues à la sueur sous les seins. Croyez moi, c’est très difficile de se soulager une fois le mal fait.

Cette compilation contient des remèdes trouvés en commentaire de ce post Curvy Kate ainsi que des trucs persos. Si vous en avez vous même, laissez-les en commentaire, ça peut toujours en aider l’une d’entre nous!

1/ Commençons par l’astuce qu’on devrait toutes connaître maintenant (et on vous invite à lire nos articles concernant le sujet) : Porter un soutien gorge bien emboîtant et à votre taille, pour éviter tout frottement et sueur sous vos seins. Ça fonctionne très bien, mais en cas de très forte chaleur, le tissu et la sueur peuvent causer des petites brûlures ou rougeurs.

2/ le talc! Le talc semble très populaire pour prévenir les blessures sous les seins dues à la chaleur. à poser le matin, après la douche/bain, une fois la peau bien sèche.

3/ Le déodorant : Beaucoup des témoignages parlaient du déodorant. Et il est vrai que ça peut aider. Personnellement j’applique du déodorant Schmidt’s, sans paraben, sans parfum et tout le tralala. Celui en pot est très bien, mais il en existe en stick si vous préférez. 🙂 Après testez le déodorant qui vous plaît et vous va, ça devrait faire l’affaire.

4/ Une solution à laquelle je n’aurais pas pensé même si je sais qu’elle s’utilise au niveau des aisselles : le protège slip posé au niveau des armatures du soutien gorge.Une moitié posée sur l’avant du soutien gorge et l’autre à l’intérieur, l’armature sera séparée de votre peau par le protège slip.

Si vous avez déjà des rougeurs, une crème réparatrice posée après douche/bain à un moment de la journée où vous nez porterez pas de soutien gorge par la suite va faire énormément de bien et vous soulager. L’aloe Vera et ses propriétés antiseptiques peut vous soulager. L’huile d’argan a été aussi commentée.

8 thoughts on “Forte poitrine et forte chaleur : les conseils de Gwennoline !

  1. Question bete que je me pose… vous en avez l’habitude je pense haha :

    Est-ce que le port du soutien-gorge durant ces fortes chaleurs peut vous nuire ? Je parle bien sur d’un SG avec armature… je sais je suis pas une nana et surtout que vu vos tailles, il faut en porter mais je me demandais tout juste…

    Comment avez-vous fait ce jeudi avec les 42 degrés ? Et vos seins sont-ils tjr la ? XD

    1. armature ou pas je crois que le résultat est le même, mais je peux me tromper ^^
      et meme sans soutien gorge je pense qu’on peut finir avec des rougeurs ^^

      Les seins sont toujours là, une minuscule rougeur à déplorer ici mais contenue et disparue en 1 nuit 😉 rien de grave donc!

      1. Tant mieux et oui ça se saurait si le soleil caniculaire faisait disparaître des seins haha ! J’espère que tout va bien niveau maternité et que ton enfant grandit bien 🙂

        Tant mieux pour les rougeurs, faut lutter ça dès le début 🙂

        Au plaisir de te relire 🙂

  2. Pour ma part je surveille beaucoup en été. Et encore plus si je suis en contact avec du sable, du sel, de la poussière. Mêlés à de la transpiration, c’est direct les problèmes, notamment sous les seins.
    Passer un peu de temps sans maillot ou soutien gorge sous un haut assez ample et souple, c’est vraiment un bon point, ça fait respirer la peau.

    1. Je suis comme toi quand il fait très chaud j’apprécie de passer du temps sans soutien-gorge. J’essai de prendre des douches plusieurs fois par jour sans hésiter à utiliser de l’eau bien froide pour les seins et après je retarde au maximum le moment de remettre le sg. Mais à cause de l’énorme poids de ma poitrine rester sans sg trop longtemps me fait toujours peur alors je porte des T-shirt que je noue devant. Ça apporte un peu de soutien sans le carcan du sg.
      Sinon je suis effectivement une grande adepte du talk : sous les seins, entre les seins et sur les épaules au niveau des bretelles. Et je préfère utiliser des talc pour bébé.
      Pour les crème j’utilise en général des crèmes nourrissantes et hydratantes après la douche le matin et des crèmes réparatrices le soir. Cicaplast de façon régulière et Travocort quand c’est très irrité.

      1. Ça a l’air quand même d’être compliqué tout ça… Prenez soin de vous et de votre forte poitrine ! Du soutien (Sans mauvais jeu de mots) à toutes celle qui subissent ces chaleurs et qui ont des souffrances que la plupart ne voient pas !

        Et vive les douches froides et l’hiver !!! (Quoique, il y a le souci des gros pulls qui font sortir les gros seins et les manteaux qui ferment pas… Galère tout ça XD

        1. Le mot souffrance ne me plaît pas trop! Bien sûr c’est parfois compliqué et difficile mais je pense que c’est le cas pour toutes les personnes qui sont différentes, pas dans la moyenne ou la norme. Je suppose que c’est aussi compliqué et difficile pour les personnes trop grandes ou trop petite, trop rondes ou trop minces, etc…
          La vrai question c’est est-ce qu’on est bien dans notre corps, est-ce qu’on s’accepte tel que mère nature nous a faite et est-ce qu’on s’assume tel qu’on est? Si la réponse et oui alors on accepte facilement tous ces désagréments. Dans le cas contraire heureusement pour les fortes poitrines il y a encore la possibilité de la réduction. Personnellement, et je pense que c’est le cas de la pluspart d’entre nous ici étant donnée les themes abordés, si j’y ai souvent pensé je l’ai toujours refusé. A défaut de l’assumée partout et tout le temps j’aime ma très grosse poitrine et j’y tiens car elle fait partie de mon identité.
          Du coup tous ces désagréments qu’ils soient d’ordre physique, pratique, vestimentaires ou sociaux ne sont pas un problème mais plutôt une façon de vivre, un mode de vie même.

          1. Je suis totalement d’accord avec toi ! Je t’avoue que je suis contre tout forme de chirurgie pour entrer dans les normes… Avoir une + grosse poitrine pour en avoir une + grosse … Je dis non. Par contre quand il s’agit de complexes, il est difficile de lutter… :/

            En tout cas tu as très bien résumé ce qu’il faut être dans la vie, à savoir l’acceptation de soi malgré des désagréments physiques qui peuvent nous embeter quelque fois mais qu’il faut assumer car dans la vie, nous n’avons qu’un corps, aimons le ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *