Forte poitrine et pull en laine

C’est plus une annonce qu’un article, mais ça annonce un ou des articles à venir, et des essais bien entendu.

Comme l’hiver approche, on sort les pulls et les gilets en laine. laine fine, grosse maille, moulants, amples, et quelquefois délibérément difformes…
Suivant l’age, on peut préférer des ensembles coordonnés, ou des associations plus aventureuses avec d’autres matières.

Il reste que pour nos fortes poitrines, il faut veiller à quelques paramètres. Nous allons prendre l’exemple d’un pull tout simple. Un pull en laine mélangée, avec col roulé, comme celui ci :

f22_flannel_female_hires_hires

Il est presque toujours taillé en se basant uniquement sur la largeur des épaules, qui détermine tout le reste, à commencer par la taille. Et la taille du buste est calculée pour des femmes dont la poitrine est de taille C, puisqu’on dit que c’est la taille moyenne des bonnets (moyenne qui serait en train d’évoluer vers le D, selon les toutes dernières nouvelles). Si vous faites du F, G ou H, c’est tant pis !

Du coup, plusieurs possibilités s’offrent à nous (admettons pour l’exemple que vous fassiez du 38) :

Le moulant.
Vous faites du 38 ? Achetez du 38 ! Le résultat sera plutôt agréable visuellement, la poitrine sera moulée sauf si …..
– sauf si la poitrine est vraiment écrasée ! Si la coupe est vraiment fine et la matière pas du tout stretch, vos seins risquent de ressembler à des grosses galettes aplaties, quelle que soit la lingerie en dessous.
– sauf si le pull est un peu court ! La poitrine, pour être contournée, « consomme » de la longueur. Du coup, si le pull n’est pas très long, il risque de vous arriver au nombril …. C’est un genre, mais peut être pas celui que vous recherchez.

Le trop grand.
C’est le choix contraire. Vous prenez du 42 ou 44 pour être tranquille. Ainsi vous avez plus de chance que la poitrine puisse rentrer ! Si vous faites du bonnet F ou G, il faut prévoir minimum 2 tailles au dessus, voire plus.
Vous faites dans ce cas le calcul inverse, vous cherchez quelle taille convient à votre poitrine, et vous en déduisez le reste, dont la largeur des épaules. Et tout ira bien, sauf que …
– sauf que au niveau des épaules, ça va flotter un peu, ou beaucoup… C’est moyen, car le pull va « glisser » d’un coté ou de l’autre, ou pire vers l’avant.
– sauf que le plus souvent, en dessous de la poitrine, le pull se met à flotter, même si au départ la coupe est plutôt moulante. Et au fur et à mesure des lavages, ça ne fait que s’aggraver. Franchement, c’est très moyen comme effet, sauf si on cherche vraiment le gros pull baba cool délibérément déformé.

Le « fait expres ».
Nous avons souvent présenté dans ce blog des sites spécialisés pour les poitrines généreuses, que ce soit pour la lingerie, mais aussi les robes, les tops, les blousons, etc … Mais bizarrement on y trouve très peu de pull.

Le soi même.
C’est vrai ça ! On peut tricoter et faire sur mesure. D’ailleurs à ce propos, une certaine « tata tricot » est entrain de tricoter à notre demande un soutien gorge en laine, pour Barbara, en se basant sur un de ses soutiens gorge… mais c’est une autre histoire, à venir …

Le compromis.
Il ne reste plus qu’à chercher les pulls les « moins pires » …. et les solutions de contournement.
Les petites astuces sont assez nombreuses en fait …

  • Choisir une texture la plus extensible possible. Par exemple, la laine d’agneau est toujours plus extensible que le cachemire, au « tissé » plus tendu.
  • En s’appuyant sur ce choix, prendre une seule taille au dessus de la taille habituelle
  • choisir un pull assez long (ou une robe pull assez courte 🙂  )
  • Choisir un pull avec des cotes verticales, ou une structure verticale qui s’adaptera mieux au contour
  • recoudre légèrement sur les cotés du pull, sous la poitrine, pour resserrer un peu et éviter l’effet de « rideau »

Il y en a sûrement d’autres.

Pour lancer des essais sur ce thème, nous avons fait le tour des fournisseurs les plus classiques. Il y en a des classiques, des chers, des qui ne répondent pas, des pas sérieux….
Nous en avons choisi un pour commencer, des anglais qui viennent d’ouvrir un site en français : les WOOLOVERS , les amoureux de la laine. On aime les prix, les nombreux modèles, la possibilité de choisir cachemire, mérinos, agneau, mélanges, soie etc …

Ils nous assurent que leurs modèles nous iront bien, on va voir ça. Nous allons commencer par ce pull ultra classique en agneau, et en vert impérial, avec un gilet (cliquez sur la photo pour les détails et le reste du catalogue)

pull vert

L’essai sera bientôt publié et on verra la suite ! A bientôt

 

2 thoughts on “Forte poitrine et pull en laine

  1. Attention Woolovers car nous avons des crash-testeuses du tonnerre qui ne louperont rien ! 😛
    Ah les pulls et les fortes poitrines… Je trouve ça toujours beau :-$ j’en aurais des choses à dire sur ce sujet mais ça doit être une galère pour vous mesdames :-S

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *