Gwennoline essaie une tunique Bravissimo

bravissimo marina blouseJ’ai décidé de vous présenter aujourd’hui mon expérience test d’une blouse de la marque BRAVISSIMO. Il s’agit plus exactement du Marina Blouse en taille 14, Super Curvy.

J’ai reçu le colis, HYPER léger, il y a presque un mois… Surprise par la légèreté du paquet, je me suis empressée de le déballer, histoire de découvrir sans tarder le nouveau « Précieux ». Contrairement à mes habitudes, mon premier contact avec le produit s’est déroulé sans essayage. J’ai d’abord voulu procéder à une évaluation purement visuelle et tactile de l’article.

5Tout de suite, j’ai pu apprécier la légèreté ainsi que la douceur de la blouse. La coupe et la matière m’ont plu également. Seul petit bémol, dû certainement au fait de l’avoir essayé avec des vêtements, féminins certes, mais non adaptés à une forte poitrine : le lien dans le dos ! Dont la longueur semble interminable !

J’ai décidé de chasser très vite ce premier point « négatif » et de prendre le temps nécessaire pour le porter et m’en faire une idée plus juste.

2Quelques jours (ou plutôt semaines) plus tard, je pense avoir le recul nécessaire pour analyser le produit en toute objectivité. Je l’ai d’abord testé vite fait avec un soutien gorge de sport (toujours le fameux Panache Sport que j’apprécie tant !)… IMPOSSIBLE de le mettre, la poitrine ne passe pas ! J’avoue qu’à ce moment-là, je suis un peu contrariée et déçue car, depuis mes essais « Ewa Michalak », je revérifie plusieurs fois moi-même et aussi en demandant de l’aide, les mesures et équivalences pour les tailles, puisque je suis toujours dans des « entre deux ».

Photo1

C’est pour cette raison que je me suis laissée quelques jours pour la réessayer.

Ma seconde tentative s’est déroulée avec cette fois le soutien-gorge balconnet « Madagascar », acheté début mars chez « Viksen ». Là, tout est parfait, ma poitrine trouve enfin sa place ! Je me retrouve alors agréablement surprise en me regardant dans le miroir : enfin un haut ajusté et féminin qui me va : poitrine, taille, hanches, tout est subtilement souligné. Le vêtement est à ma taille.

Photo2jpg

La Marina Blouse a un col carré qui se prolonge aussi en décolleté carré dans le dos, fermé par deux petits boutons. Le tissu est imprimé de cordages en cercle et de points rouge orangé. Les épaules sont recouvertes par de toutes légères manches, non doublées, alors que le reste de la tenue l’est, d’une doublure marine, sans imprimé. La poitrine est légèrement drapée, pour lui donner suffisamment de place. Du dessous de la poitrine aux hanches, le vêtement est évasé. Une petite fermeture éclair d’une vingtaine de centimètres, mais malgré tout très discrète se trouve sur le côté gauche, pour permettre d’enfiler le vêtement plus facilement.

Photo3

La blouse est ajustée, mais pas trop, juste ce qu’il faut. On se sent à l’aise, la poitrine est mise en valeur sans être trop soulignée et imposante.

J’ai un petit souci cependant, autre que ce lien dans le dos (dont je ne vois pas franchement l’utilité), et qui se situe au niveau des épaules. J’avais déjà eu l’occasion de l’évoquer dans mon article relatif au soutien-gorge de sport : eh oui, encore lui ! Mon problème, c’est que j’ai de petites épaules. Il me faut donc toujours beaucoup serrer les bretelles, qui tombent facilement. Il en est de même avec cette Marina Blouse qui laisse entrevoir (un peu trop à mon goût) les bretelles du soutien-gorge que je porte dessous. Mais bon, cela reste un détail, la gêne occasionnée est infime.

EW

Notre webmaster, Philippe, a voulu défier la bonne « crash testeuse » qui est en moi, et m’a proposé d’essayer la Marina Blouse avec un soutien-gorge « Ewa Michalak ». J’enfile donc le Owoce Lesne en 85GG, que j’ai essayé en novembre dernier. Comment vous dire… ^^La discrétion offerte par la blouse avec un soutien-gorge de ville, comme le « Madagascar de Curvy Kate », n’est plus de mise ici. Le décolleté reste discret, mais on est toujours en présence d’un Ewa Michalak « effect ». Et pour ajouter à la « catastrophe »… impossible (enfin, je n’ai pas trop forcé non plus), d’ajuster la petite fermeture éclair présente sur le coté gauche du vêtement…

Voilà Philippe : Mission accomplie ! Mais sans réel succès !

La Marina Blouse de Bravissimo ne peut donc être portée qu’avec un soutien-gorge de « ville ». Impossible de faire de la « serial » séduction à la polonaise avec un haut à la coupe discrète anglais.

À très vite, pour d’autres tests !

Gwennoline

3 1

Les nouveautés (très fréquentes) Bravissimo en vêtements sont ici !

Les autres (nombreux) essais de Gwennoline sont ici :

IMG_6535 Photo3 IMG_6150

One thought on “Gwennoline essaie une tunique Bravissimo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *