Jackie essaie le modèle Ewa Michalak « BM Antonina » en taille 80H

Hello moi c’est Jackie alias Jack pour les copains 🙂
Ceci est donc mon premier article sur MFP et j’en suis ravie.
En ce qui me concerne je fais un 80H pour la marque Ewa Michalak et j’ai, comme la plupart d’entre vous, dû me faire à mes nouveaux attributs dès l’adolescence. C’est un « cadeau » familial chez nous et je suis la seule rescapée qui à su garder l’héritage sans céder devant l’appel du bistouri malgré la pression maternelle 😉
Car oui contrairement à ma sœur ou ma mère je ne subissais pas tellement mon corps, car j’ai toujours eu un caractère bien trempée et du coup on ne m’embêtait rarement ou en tout cas pas longtemps 🙂
Donc pour ce qui est des garçons et de l’adolescence ça n’a pas été une souffrance en ce qui me concerne ( je mets à part les vieux pervers qui ont 2 ou 3 fois ton âge et qui te regarde avec un filet de bave ( ou pire ) et te mettent très mal à l’aise… sérieusement si il y en a qui lisent, ARRÊTEZ DE FAIRE ÇA … en tout cas si vous tombez sur moi vous risquez de vous en souvenir un petit moment … )
Cependant les filles ont des avis bien plus tenaces donc j’appréhendais plus les filles et leur jalousie, et je fais toujours attention aujourd’hui d’ailleurs, ce qui ne m’empêche pas de devoir avoir à faire à des « cas ».
J’ai vécu des scènes surréalistes de filles jalouses s’en prenant violemment à leurs copains pensant qu’ils m’avaient regardée, alors que honnêtement … j’en doutais fort … mais je me rappelle d’une qui était tellement prête à dégainer que le malheureux à mangé un belle gifle devant tout le monde, se faisant insulter par la même occasion, me laissant sidérée, et mal à l’aise …
Les filles qui me connaissent ne me voit pas sans ma poitrine tellement elle fait partie intégrante de ma personne et de ma personnalité aussi finalement, car elle a toujours été un sujet de blagues inépuisable pour moi 🙂
Malgré mes nombreuses variations de poids ma poitrine ne changeait pas tellement ( peut-être un bonnet en plus aujourd’hui à + 20 kg de mon poids de base ? )
Autre problème assez récurant chez les filles « bustées » c’est le mal de dos, et là encore je dois dire que j’ai assez rarement eu mal au dos, j’ai toujours fais du sport ( plus ou moins intensément ) donc j’ai toujours eu le dos assez musclé pour que ça ne me pose pas de problème, cependant les fois ou j’ai commencé à avoir mal au dos coïncidait systématiquement avec mes arrêts de sport prolongés, peut importait le poids que je faisais au final ( variation de poids qui était toujours du à mon alimentation et mon rythme de vie du coup )
Bref comme on me le dit souvent, je suis une bonne vivante et j’encourage toujours les filles à assumer leurs corps, bien que pour nous toutes, se soit un challenge à différents niveaux 😉
Assez parlé de moi, place aux choses sérieuses :
Donc pour ce qui est de l’essai, j’ai eu le plaisir d’essayer le modèle Antonina, qui est disponible et décrit ICI.
un soutien gorge forme corbeille tout joli.
Avant toute chose ça a été une expérience inhabituelle de prendre ses mensurations pour acheter un sg pour moi, du coup je ne savais pas exactement à quoi m’attendre et j’ai été surprise du résultat de mes mensurations car ça me paraissait énorme !
La barrière psychologique mis à part, j’ai finalement reçu l’objet, et à la première impression : il m’a paru immense, des bâches de montgolfières (haha).
Un peu paniquée, car j’étais habituée pour un corbeille à de moins grandes largeurs de tissus.
A part ce petit blocage totalement personnel, je constate que le sg est jolie (et doux !), les bretelles sont larges et il est possible de les remonter tout au long de la bretelles ( c’est très important pour moi car je dois généralement les rattraper à la machine à coudre car elle ne remonte pas assez haut )
L’intérieur du sg est doublé chair, ce qui est un atout aussi avec la transparence de la dentelle blanche.
Le dos est large donc semble confortable, ok je passe à l’essai …
Et la c’est la révélation .. mes seins s’emboîtent pile poil dedans, c’est comme si il avait été fait sur mesure, la largeur du dos est parfaite, je remonte les bretelles bien que je sens que étant bien maintenu sur le tour, je n’en est pas pour ainsi dire autant besoin que sur d’autres sg, mais bizarrement je marque encore plus que d’habitude à ce niveau là … elles ne me gênent pas plus pour autant. Les baleines sont bien plaquées sur ma cage thoracique et ne chevauchent pas mes seins au niveau du sternum.
Au niveau des aisselles RAS, pas de soutien gorge qui remonte sous les bras. parfait
et en mouvement, c’est … différent ! je sens mes seins soutenus et enveloppés comme ils ne l’ont pas été depuis longtemps, c’est comme une seconde peau.
Mais justement j’ai eu l’impression de ne rien porter, et la sensation que mes seins bougeaient plus que d’habitude ( ils ont tellement l’habitude d’être compressés dans un sg plus petit et approximativement à leur taille, car oui, c’est compliqué de trouver un sg qui me va) et sachant que le sg est élastique autant au niveaux des bonnets que des bretelles, le confort est plus souple, mais je m’amuserais pas à sauter avec non plus 😉 mais au niveau de la marche rapide, personne ne bouge.
Au niveau de la forme des seins j’ai été beaucoup surprise au début mes seins me semblaient en « cônes », je me sentais comme Katy Perry dans le clip California Gurls (haha)
Après l’avoir porté plusieurs fois au boulot, j’ai un petit mal de dos qui viens s’installer parfois à la fin de la journée (je travaille sur un petit portable, donc je me voûte toute la journée), je me laisse donc le temps de m’y habituer.
Sinon le gros gros plus, c’est que je ne passe pas la journée à remettre mon sg en place avec ce qu’il contient ( ou pas ), plus d’effet « seins dédoublés » ou qui passe par dessus.
Petit bémol ci-dit, après le premier lavage il avait déjà perdu ce si joli strass au milieu des deux bonnets … dommage.
C’est donc c’est un essai gagnant ! il est désormais un ami fidèle dans mon armoire à sous-vêtements que je n’hésite pas à ressortir pour n’importe quelle occasion, jean tee-shirt, robe moulante ou décolleté : il est top sur tous les terrains.
Donc conclusion, je vais vraiment m’intéresser à cette marque et ce qu’elle propose, j’ai vu aussi qu’ils proposaient des vêtements, notamment des chemisiers, Alléluia ! Je vais peut-être enfin pouvoir en porter sans mettre un débardeur en dessous et le laisser ouvert à la poitrine 🙂
Voilà j’espère que l’essai vous a plu et que j’ai réussi à vous aider pour y voir plus clair sur ce superbe modèle Antonia de Ewa Michalak (image suivante à cliquer)

A plus les filles !

Jack.

4 thoughts on “Jackie essaie le modèle Ewa Michalak « BM Antonina » en taille 80H

  1. Bonjour,

    Bravo pour ce premier essai bien détaillé, ca fais plaisir de voir une si belle femme en parfaite harmonie avec sa forte poitrine. Ton homme a bcp de chance.

  2. Bonjour à toutes
    Jackie, franchement, bel essai, et en plus ton texte est rigolo et plein de vie !
    Une belle première ! Les nouvelles essayeuses sont au top !

  3. Bonjour Jackie,
    Bravo et bonne année pour commencer, mais visiblement ici ça commence bien !
    J’ai pris l’habitude de commander de temps en temps chez Ewa Michalak, et je dois dire que j’ai souri en lisant ton passage sur la sensation de ne plus avoir à « porter » ses seins. J’ai eu la même sensation, et je l’ai lu souvent ici. Au début, c’est presque inquiétant, on se dit non, mes seins sont tellement maintenus et libres à la fois que tout le monde ne doit voir que ça.
    C’est vrai que ça ne les masque pas, on est loin des SG minimiseurs, mais c’est galbé et rond, ça ne bouge pas vraiment en réalité. Et cette sensation de légèreté, c’est magique ! J’aimerais bien qu’un jour on nous explique techniquement comme c’est conçu ! Parce que c’est quand même assez unique !

    1. Hello NiniGP,

      Oui bonne année !
      En effet c’est une sensation particulière 😉 mais il faut dire que c’est la première foi pour moi que je porte un soutien-gorge à ma taille finalement haha. Parce que en bonnet vraiment profond et petit tours… ça existe pas en France tout simplement 🙂 donc avoir des baleines qui passe vraiment sous mes seins c’etait une sensation que j’avais pas connue depuis le début de mon adolescence peut-être ?
      Donc rien que c’est c’est assez dingue, en tout cas que je ravie que l’article vous ait plu !
      Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *