Le très rouge essai du Owoce Lesne en 85GG, par Gwennoline

 

20141016_164332Après l’essai un peu décevant du Pompadour d’Ewa Michalak en 85G au printemps dernier, on m’a proposé d’en essayer un autre, dans une taille sans doute plus adaptée, le Owoce Lesne en 85GG.

.

Je l’ai reçu mardi dernier, et l’ai essayé à deux reprises déjà.

20141016_164358On a ici un soutien gorge en coques souples renforcées par des coussinets à l’intérieur (histoire de corriger une asymétrie s’il y a lieu, comme nous l’explique Ewa sur son site), de couleur « framboise » et bleu « navy », ornées de nœuds en satin rose, et de dentelle noire sur le bord supérieur. Et c’est peut être ces détails qui sautent un peu aux yeux au début (je ne l’ai toujours pas porté) mais la couleur de la coque n’est pas de la même teinte framboise que le reste du soutien gorge (le tour de dos), leur intérieur est noir opaque. Les bretelles sont en navy blue, tout comme les détails de couture et le satin qui les recouvre. BOOM ! On se retrouve avec 5 couleurs différentes qui éclatent aux yeux. Mais on s’y fait. L’attache est composée de 3 rangs pour 3 crochets.

IMG_6535L’essayage maintenant ! Vu toute l’aventure des mesures quand on veut commander chez Ewa Michalak, je vais vous avouer que j’étais sceptique sur la taille. Mais surprise ! La taille est parfaite ! Les armatures se posent bien sur le sternum, ne montent pas trop haut sous les aisselles, les seins sont bien en place dans les coques. Il est très agréable sur la peau.

Le tour de dos est parfait, quoiqu’un peu trop élastique à mon goût ; je n’ai aucun mal avec cette élasticité des bandes qui forment le tour de dos et que j’accroche au deuxième cran.

Ce qui est très élastique aussi : les bretelles. Je n’ai jamais été à l’aise avec des soutiens gorge coque, par crainte de ne jamais être bien soutenue. J’ai serré le plus que je pouvais le réglage des bretelles, histoire que tout le petit monde reste en place toute la journée quels que soient les mouvements !

Jusqu’ici, je n’ai que deux reproches à formuler : les bretelles et le tour de dos très/trop élastiques, et le festival de couleurs… mais ça, c’est une question de goût !

IMG_6536Sur deux jours d’essai, je constate que la poitrine reste bien en place. Vraiment aucun souci de maintien. Cependant, Ewa Michalak, reste fidèle à elle-même : j’ai retrouvé cette impression d’avoir « deux canons pointant vers l’ennemi ». Et je l’ai encore plus ressenti cette fois-ci. Le pompadour à côté, ce n’était rien. J’ai moi-même l’impression, dans la rue, que les gens ne voient que ça. Et il faut aussi prévoir des hauts adaptés. Les seins sont tellement mis en avant, que votre haut n’épouse plus très bien vos courbes. On se retrouve avec une sorte de « vide » entre le tissu et la peau, entre la pointe des seins et le ventre. J’avoue que cela vous fait une drôle de silhouette ! Donc décider de le porter demande un peu de réflexion si vous ne voulez pas éliminer la « poche d’air » et vous retrouver le nombril à l’air !

Sacrée Ewa ! Si vous êtes très à l’aise avec cela, aucun risque d’être choquée! Ou si vous avez pour but d’être sexy jusqu’à la pointe de vos seins, Ewa et ce Owoce Lesne est fait pour vous ! Personnellement je n’ai pas envie de me promener les seins en avant tous les jours et toute la journée ! On voit déjà assez la poitrine quand elle est imposante, alors l’accentuer de cette manière en remontant les seins autant, je vous laisse imaginer ! Cependant, je suis si à l’aise quand je le porte, que je m’y ferai sûrement en m’y habituant de plus en plus !

En tout cas, à la lecture des essais d’Ewa Michalak, ce type de port de poitrine semble être le truc de cette créatrice polonaise ! Une forme de militantisme peut-être ? Allez savoir !

20141016_164337Durant la deuxième journée j’ai arrêté d’observer le rendu dans un miroir. J’ai regardé mes seins, d’en haut, de mon point de vue. Et j’ai remarqué quelques détails, qui renvoient ici à la description du début. La dentelle noire sur la bordure de la coque… en fait, je me demande déjà si ce n’est pas du « navy blue » très foncé, en tout cas plus que le bleu du satin ou des coutures. Et on découvre quelques petits défauts de finition, qu’on est seule à voir. En fait, la dentelle a été cousue plus haut sur la coque du sein gauche que sur le droit. Ce qui laisse voir en partie la matière blanche de la coque. Mais comme je viens de le lire sur le site de vente, ils sont faits mains, donc ce n’est peut-être que le mien qui est dans ce cas.

Finalement, je suis plutôt contente du produit. Les soutiens gorge Michalak sont plutôt abordables financièrement, donc on ne va pas non plus demander la même qualité de finition que chez une autre marque européenne un peu plus chère. Peut-être qu’un effort au niveau des couleurs pourrait être fait ? Parce que c’est vrai que sur le site internet, la couleur des coques est vraiment framboise ! Et l’image correspond vraiment à la description qui en est faite. Mais à mes yeux, les 5 couleurs différentes sont bien apparues, et cela peut ajouter au sentiment d’acheter du « pas cher ». Mais encore une fois, c’est une impression personnelle. Globalement, pour un soutien gorge « coque », je me suis vraiment sentie soutenue, ce qui m’a beaucoup étonnée au regard de mes expériences passées.

Le soutien gorge fait donc son boulot quoiqu’il en soit, et le vrai soulagement, dans toute cette aventure à rebondissements, reste d’avoir reçu le soutien gorge à la taille parfaite pour moi ; ce qui, je pense reste l’élément le plus compliqué quand on veut commander chez Ewa Michalak !

 

 

11 thoughts on “Le très rouge essai du Owoce Lesne en 85GG, par Gwennoline

  1. Encore un bel essai ^-^ en tout cas on comprend bien que porter un Ewa c’est assumer sa forte poitrine tellement elle est mise en avant (tes photos le montrent très bien xD)
    Pour les différents coloris, heureusement que tu en parles car sur les photos, c’est difficile a voir les différences. Encore bravo ! 🙂

    1. c’est vrai que sur mes photos personnelles one ne voit pas bien les différences de couleurs/matières. on les voit beaucoup plus sur la toute première photo de l’article 🙂
      merci pour ton commentaire 😉

      1. Ralala il te faudrait un photographe comme moi 😛 (je plaisante xD) bah merci a toi de faire partager tes essais, tu es vachement active ! Ça fait plaisir ^-^

        1. hahaha 😉 je ne prends pas le temps de calculer l’exposition etc, peut être en prenant une photo plus en détail, la différence matière/couleur saute plus aux yeux! merci pour tes encouragements 🙂

  2. C’était une manière détournée de te proposer mon expertise photographique 😛 Tes photos sont tres bien et c’est surtout ton texte qui est très très bien écrit 🙂

        1. J’ai quelques petites idées qui murissent, mais je n’en ai pas encore fait part à l’équipe du blog 😉
          donc pas de « petit » teaser à dévoiler haha désolée

  3. Vous commandez déjà vos soutiens-gorges en Pologne? Achetez-y aussi des vêtements qui vont avec, dans lesquels il n’y a surement pas ce problème de « vide » (bien au contraire!) 🙂
    Je parle de deux marques: BiuBiu et Urkye qui font des vêtements dans des tailles bien pensées, en prenant en compte des poitrines plus ou moins généreuses. Et ils les font beaucoup mieux que notre Balsamik, faisant autant de pub en ce moment 😉
    Il y a aussi le site britannique Pepperberry, avec une offre semblable et même plus vaste (et plus couteuse….).

    1. Bonjour Agnès, et merci !
      Nous avions déjà contacté sans succès Biubiu, mais nous allons recommencer, et explorer la piste Urkye.
      Et pour info, nous sommes en contact avec Bravissimo/Pepperberry, et des essais vont bientôt avoir lieu ici !
      Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *