Lena a essayé le SG EM CHP Orchidea

20140610_081431Bonjour,

Je m’appelle Lena, j’ai 32 ans et j’ai une forte poitrine. Ce n’est pas ainsi que je me présente d’habitude, et ça fait même un peu bizarre de dire les choses ainsi, mais c’est le thème du blog, alors ça permet de se lâcher un peu.

Mais il est vrai que cette forte poitrine me caractérise à un point que peu de gens peuvent imaginer. Aux yeux des autres, et à mes propres yeux. Ce n’est pas loin d’être un traumatisme, et cela reste encore à mon âge un sujet très sensible. Faire ces essais, prendre des photos, et accepter l’idée de les publier a été un véritable challenge pour moi, partiellement réussi parce que je n’ai pas pu aller jusqu’à des photos sans aucun vêtement. J’ai porté un petit pull ultra fin, qui permet d’admirer le soutien gorge et son effet, mais pas de voir directement ma poitrine.

Ce n’est pas le sujet, mais pour expliquer …. A 15 ans, je faisais du 90E ou F, et je vivais très mal cette énorme poitrine. Et c’est le moment qu’a choisi un oncle pour me faire subir des attouchements répétés, équivalents de viols, pendant 18 mois. Il m’a fallu beaucoup d’aide, de soutiens, de temps, y compris maintenant, pour que je retrouve confiance en moi, au moins en partie.
Mais c’est aussi un combat. De la même façon que j’ai décidé de faire cet essai, j’ai refusé de me faire opérer (on me l’a proposé plusieurs fois). Mon corps et mon esprit doivent se retrouver, tels qu’ils sont, et je dois finir de renaître pour trouver la sérénité.

eng_pm_CHP-Orchidea-302_1Maintenant, je fais du 95G ou du 100F. Pour le modèle de Ewa Michalak CHP Orchidea, j’ai choisi la taille 90G après de multiples échanges…
Le modèle CHP Orchidea me plaît parce qu’il est blanc, il semble doux, d’autant qu’il est légèrement rembourré, et j’aime particulièrement la construction en 3 pans des bonnets, avec la couture verticale un petit peu visible. Mais ça, c’était avant de le recevoir :). Les stocks semblent un peu aléatoires, mais vous pouvez demander un coup de main à l’équipe MaFortePoitrine pour un coup de main, ou viser des modèles proches.

Dès que j’ai eu le soutien-gorge en main, je l’ai aimé, je l’ai « senti ». Du coup j’ai voulu rapidement le mettre sur moi, en espérant qu’il m’irait bien et que je n’aurais pas à le changer (j’avais déjà beaucoup attendu). Disons qu’il me va bien, mais que au niveau des bonnets, en haut, c’est un tout petit peu juste. A ce moment, je ne suis pas 100% sure que ce soit une question de taille, cela vient peut être de la forme qui n’est pas tout à fait appropriée. Mais je préfère tout de suite le préciser, j’ai ensuite refait des réglages au niveau des bretelles, et j’ai réussi à faire en sorte que mes seins ne risquent pas de sortir à chaque fois que je ramasse quelque chose par terre. Quand je me tiens droite, j’ai même les seins bien dedans, au niveau de la bordure, et pas du tout cet effet de « double poitrine » dont j’ai horreur, ayant eu à le supporter si souvent dans ma jeunesse avec des soutiens-gorge de supermarché …

20140610_081350Le résultat de ces réglages est un meilleur maintien, mais le « prix à payer », si je puis dire, est la mise en avant de votre poitrine ! Les seins sont littéralement poussés à l’horizontale. Mais on en reparlera, je vais reprendre le petit guide des essais fourni par l’équipe, pour ne pas être trop désordonnée.

La taille pour commencer. Après réglages, c’est parfait. Les seins peuvent bouger et sortir si on bouge trop, mais ça vient de la forme, et ce n’est pas super grave. On n’est pas obligée de remettre en place sans arrêt comme dans d’autres cas, c’est assez stable au niveau des bretelles, certainement parce qu’il y a une partie élastique et une partie qui ne l’est pas. Je suis au deuxième crochet des bretelles, il y a donc de la marge. La bande du dos est bien plaquée, horizontale, et particulièrement agréable. Si les bonnets bougent un peu, c’est sans que la structure ne bouge, ce qui est rassurant.

20140610_081345Le maintien et le look maintenant. Je vous ai prévenues un peu plus haut, la poitrine est mise en avant. Si vous avez une poitrine généreuse comme moi, elle sera donc généreusement mise en avant. C’est pourtant équilibré, c’est assez étonnant. Ni resserré, le sillon est respecté, ni dans tous les sens, car c’est vraiment maintenu, mais ça doit venir de la construction. Les seins sont bien droits devant (finalement à leur place !).
Par contre, pour ce qui est de l’effet, gare !!! J’ai fait les photos avec ce pull fin pour pallier à ma pudeur, mais je ne sortirais pas ainsi ! Je ne dis pas qu’il faut bâcher avec des vieux rideaux, mais c’est vous qui voyez, comme on dit. Si vous avez un pull moulant ou un chemisier un peu transparent, personne ne vous regardera dans les yeux. C’est un peu comme posé sur un balcon, vous voyez ? Et en plus ça bouge un peu, juste ce qu’il faut pour attirer le regard des 0,5% qui n’étaient pas encore en train de regarder.
Ce n’est pas du tout vulgaire, et on peut jouer avec. Pour ma part, un pull moyen et un veste croisée ouverte ou ceinturée sans trop serrer, et je me sens super bien avec au point de vue du look.

DSC04078DSC04081Les matières. Un autre point fort, tout est super doux. Dedans, les seins sont comme dans des « petits » nids douillets, à l’extérieur c’est tout aussi doux, et les bretelles sont également très agréables. J’ai pris des photos plus ou moins bonnes mais pour montrer le soutien-gorge seul, un peu de tous les cotés, pour donner une idée.

DSC04082A l’usage. Je dois vous avouer que je le porte souvent depuis 2 mois. Sous les vêtements d’hiver, ce sera encore plus facile et encore plus fréquent. Il a pris sa place dans mon premier tiroir :). Par rapport à ce que je vous ai expliqué au début, il me sert d’outil pour m’aider à m’accepter et à dompter mes craintes vis à vis des regards et des gestes des autres. Je le mets en me disant que je vais un peu « faire plaisir à mes seins », et je fais comme si personne ne me regardait.
Si ! Dans ce cas, quelqu’un me regarde partir le matin ! Avec un sourire complice qui en dit long et me donne envie de vivre pleinement.

En tous cas, merci aux petites mains et aiguilles de chez Ewa Michalak, et au blog qui organise les essais. A très bientôt j’espère.

 

3 thoughts on “Lena a essayé le SG EM CHP Orchidea

  1. Très bel essai et bravo a toi Lena qui a surmonté ta pudeur pour faire cet essai. C’était très touchant et j’espère du fond du cœur que cela t’aidera a aller de l’avant et a t’épanouir davantage car c’est ça qui compte dans la vie, être heureux(se).

    Une remarque sur les soutien-gorges (je sais pas comment ça s’écrit au pluriel xD) Ewa Michalak, en regardant les photos, ça vous donne une très belle poitrine mais c’est vrai que dans la rue ou au bureau, ça a l’air compliqué de porter de tels soutien-gorge mais après tout, pourquoi pas ^-^

  2. J’ai beaucoup aimé ce texte et ces photos.
    Je me suis reconnue dans certains passages, tu n’es pas toute seule !
    Et j’aime bien aussi porter des pulls moulants.
    Maintenant, pour sortir, je te conseille de mettre une veste au dessus du pull 🙂
    Ca c’était la blague pour le sourire

  3. Comment dire… Lena ton article est plein d’humanité, d’esthétisme sur tes difficultés et ta féminité qui est remarquable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *