Mina, nouvelle venue, essaie un Curvy Kate Ritzy en 85GG

Mina est toute nouvelle sur notre site. Pas de présentation, direct dans l’action. Elle nous relate un essai à posteriori, mais elle va certainement essayer un Ewa Michalak à la suite, c’est presque un rite initiatique ici 🙂

J’ai essayé le Curvy Kate Ritzy 85GG (aussi porté en 95GG lorsque je faisais 20kg de plus)….

Première approche avec Curvy Kate, je teste plusieurs modèles, dont deux me plaisent vraiment. Je ne parlerai pas des autres, car je ne me sentais pas encore l’âme d’une essayeuse au moment ou je les ai reçus, je n’ai donc pas pris de photos avant de les renvoyer… Mais parlons un peu de mon petit favori, le Ritzy.

Impression générale.
Le voilà sorti de son emballage, franchement, je trouve qu’il en jette. Le design est plutot joli, belles finitions avec le petit galon sur le haut du soutien gorge. Il mérite bien le nom de sa catégorie « Curvy Kate Show girl ». Oui, il est beau et sexy. Mais justement, premières inquiétudes, il est chouette comme ça, mais ce joli galon ne va-t-il pas se voir sous les vêtements ? Je ne veux pas un soutien gorge pour faire un show mais un soutien gorge pour porter au  quotidien, confortable et discret… Je peux à présent répondre à cette question, je le porte très souvent et même s’il laisse une très légère marque sous le T-shirt, le « porté » des seins est tellement joli que je lui pardonne.


La taille.

Premier essai… Hou là, c’est bien serré au niveau du tour, il faut que je respire quand même… Bon il parait que ça se détend, alors pourquoi pas. Je confirme aujourd’hui qu’il s’est vite légèrement détendu. Si les premiers jours il parait plus serré qu’un autre modèle de même taille finalement il devient vite très confortable.


Taille et forme des bonnets ?

Le coup de foudre. Si j’avais du inventer un soutien gorge pour mes seins ça aurait été celui là. Il soutien sans écraser, les bonnets moulés offrent à mes seins beaucoup de confort, un toucher plutôt doux à l’intérieur, une rondeur digne des nourrices de l’ancien temps.
J’ai su immédiatement, sans la moindre hésitation que je le garderai. Peut être pas pour le quotidien, mais pour mes robes décolletées car c’est un véritable « présentoir à seins ».Je pense que c’est exactement la taille qu’il me faut, ni trop grand ni trop petit.

Plus grand, ça baillerait, plus petit, il y aurait un malencontreux débordement. Aucun bourrelet ou relief disgracieux dans la coupe des bonnets, juste une superbe rondeur.
La partie entre seins frôle le sternum mais n’est pas réellement plaquée dessus. Pour que ça soit davantage plaqué, il faudrait un peu plus de  projection au bonnet. Un bonnet plus grand baillerait, mais par contre un bonnet moins « sur les côtés » et plus « vers l’avant » serait peut être encore plus adapté à mes seins.

Aurais-je enfin trouvé un défaut au Ritzy ? Probablement… Quoique, peut être que plus de projection donnerait moins de galbe et atténuerait le côté « présentoir »… vivement que je teste des balconnets avec plus de projection alors !

Les bretelles.
Les bretelles sont simples, noires, plates. Réglables mais pas élastiques. Je les trouve suffisamment confortables pour soutenir le poids des seins sans glisser ou me gêner sur les épaules, mais à mon avis c’est un peu limite pour des poitrines plus lourdes. Des bretelles légèrement plus larges n’auraient pas été du luxe, mais peut être moins glamour.
La bande de dos ne bouge pas, comme c’est la bonne taille, ça ne remonte pas, j’ai commencé en la serrant au minimum, en espérant qu’il se détende un peu, car comme je l’ai dit sur ma première impression en l’enfilant, le Ritzy me parait avoir un tour légèrement plus petit que d’autres modèles.
Et j’aime que ça soit bien serré. Forcément, ce n’est pas très gracieux car ça augmente mes bourrelets, mais pour le confort de la tenue des seins, c’est le top !

Le maintien.
Je n’irais pas faire du jogging avec, étant donné que c’est un balconnet super décolleté, j’aurais peur que mes seins s’échappent si je cours, mais pour une journée classique, il me donne une bonne impression de maintien.

Bien sur, ce n’est pas un soutien gorge de sport, et le dessus de mes seins flasques n’étant pas emballé dans le soutien gorge, naturellement, ça « bloblotte » un peu. Je peux bouger, marcher vite, être active, tout va bien, ça reste des seins souples et « vivants », mais maintenus. Par contre, sauter ou me pencher trop en avant, non, débordement assuré.

Le look.
Je suis plutôt sobre, les petites fleurs, pois et couleurs acidulées, ce n’est pas mon truc. Le Ritzy propose des rayures assez discrètes, en plusieurs coloris mais sur un fond noir qui me correspond parfaitement.
Les finitions sont jolies, il reste assez simple mais il me plait.

Les matières.
Il s’agit de bonnets moulés, et je trouve l’intérieur vraiment doux et  confortable. Je souffre d’hypersensibilité des seins quelques jours (voire semaines…) par mois depuis l’adolescence et je ne me suis jamais sentie irritée dans ce soutien gorge.
L’extérieur est agréable au toucher également, mais différent, plus lisse, moins molleton. Pas de frottement sous les vêtements.

La forme du sein
Comme je l’ai déjà dit, je trouve que ce soutien gorge offre une rondeur merveilleuse à mes seins.
Rapprochés, ronds et soutenus par en dessous, d’ou l’effet « présentoir » qui m’a fait craquer (et pas que moi d’ailleurs… on m’a beaucoup complimenté sur le rendu des décolletés avec ce soutien gorge).
Les seins sont rapprochés, mais en respectant le sillon, ils ne sont pas écrasés l’un contre l’autre. L’effet de projection est plutôt pas mal, mais je pense qu’on peut faire encore un peu mieux de ce côté là.
Pour moi le petit bémol c’est la largeur des bonnets. Je me suis tournée vers Curvy Kate car j’avais les seins très larges au niveau de la base, mais en quelques mois, mes seins ont changé de forme, ils sont plus étroits et peut être un peu plus projetés. Je trouve donc les baleines des curvy Kate un peu larges pour moi maintenant. Bien que ce soutien gorge soit mon préféré pour le moment, j’aurais peut être à gagner avec des baleines un peu plus étroites et un peu plus de projection.
Peut être à cause, ou plutôt grâce à ce manque de projection, mes seins sont calés dans les bonnets d’une telle manière que le galbe du haut du sein est exagéré. Ils sont ronds et bien mis en valeur. Je me suis rarement sentie aussi belle et sexy qu’avec ce soutien gorge. Un merveilleux médicament pour la confiance en soi, surtout quand on est complexé par le manque de tenue et le côté flasque des seins après de nombreux changements de poids, les grossesses et allaitements.
Dans ce Ritzy, j’aime mes seins, mes décolletés, et ça me fait du bien. Et j’espère que je vais trouver d’autres modèles que j’aime autant en continuant à chercher et faire des essais.

Le modele est disponible chez Fitancy, entre autres, mais les tailles partent vite on dirait. C’est ICI.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *