Si les geeks pouvaient laisser nos soutiens-gorges tranquilles…

capteursDepuis quelques semaines, on dirait que les techniciens de tous poils ont décidé de nous placer des capteurs dans nos soutiens-gorges. Nous avons répertorié au moins deux exemples récents qu’on va citer un peu plus loin.

En gros, il s’agit à chaque fois de nous mettre des capteurs pour que nos états d’âme ou nos sensations soient détectées par des automates et transmises à d’autres automates etc … Et dans tous les cas, le joujou, c’est nous !

Parce que vous comprenez, nous les filles avec nos soutiens-gorges et nos seins dedans, on est trop neuneu pour se rendre compte quand on croise un garçon qui nous plaît … que ce garçon nous plaît !
Et oh ! encore plus bête, le garçon en question n’est pas prévenu. malgré sa grande intelligence, il n’est pas capable de repérer dans un coin de notre regard qu’il nous plaît…

Alors que fait on ? On se rabat sur la technique ! On nous met des capteurs dans le soutien gorge, et si le pouls monte à plus de 65 quand on croise le-dit garçon, clic, c’est détecté ! Et si on laisse faire, on se retrouvera dans quelques années avec des diodes clignotantes oranges sur les boucles d’oreilles pour qu’il soit prévenu ! Et rouge au dessus de 80 pour le pouls.

Tiens c’est curieux, on n’a pas encore vu d’article sur des capteurs qui se poseraient dans le boxer de ces messieurs avec une petite sirène quand le tissu se tend un peu.
Remarquez bien que ce serait mignon, une femme dont les oreilles clignotent en rouge qui croise un homme dont la sirène se met en route ! Hop ! Direct à l’hôtel sans même s’être parlés ! ^^

Les articles en question :

sg MSLe premier est signé Microsoft, le titre  : « Les chercheurs de Microsoft s’apprêtent à créer LE soutien-gorge intelligent. Leur défi ? Permettre aux femmes d’évaluer elles-mêmes leur stress avec le nouveau soutien-gorge high-tech.« 
Et plus loin : « Grâce a des capteurs tels que gyroscope, accéléromètre, électrocardiogramme, dermique et connexion Bluetooth, ce nouveau concept de soutien-gorge est capable de mesurer l’humeur de la porteuse. »

On croit rêver ! Mesurer mon humeur avec mon soutien-gorge !

Le second n’est guère mieux (ce sont des japonais) … : « Découvrez le soutien-gorge qui ne s’ouvre que lorsque vous êtes amoureuse« … !
La suite, tenez vous bien : « A la fin d’un rendez-vous galant, avez-vous déjà hésité à aller plus loin ? Vous est-il déjà arrivé de ne pas être sûre de vos sentiments ? Et bien rassurez-vous ! Avec ce soutien-gorge révolutionnaire capable de détecter si oui ou non vous êtes amoureuse, le doute ne sera plus permis. »

Ben oui, c’est encore nous les nunuches ! On n’est même plus capables de se rendre compte si on est amoureuse, alors notre soutien-gorge Inspecteur Gadget est là.

Il ne manquerait qu’il ne s’ouvre tout seul en pleine réunion si on croise un regard coquin ? Attendez ! La réalité dépasse la fiction ! dans la suite de l’article : « Si le capteur placé dans le soutien-gorge détecte un rythme cardiaque élevé ainsi que d’autres signes pouvant laisser sous-entendre que vous êtes amoureuse, il se dégrafera tout seul ! »

Génial ! Surtout pour nous qui avons des fortes poitrines ! On croise un regard un peu chaud pendant la réunion, le cœur s’accélère, et bim ! Le soutien-gorge se détache et les seins tombent sur la table de conférence ou sortent du chemisier ^^

Mieux vaut rire de ces fantasmes technico-macho-libidineux, établis au nom de la science ou pour nous aider à percevoir nos humeurs et nos sentiments, pôvres petites femmes qui ne comprenons rien, handicapées mammaires, et qu’il faut appareiller…

tiroir SGNos seins et nos soutiens-gorges, tièdes, odorants, parfumés, secrets, emplis de dentelles et de mousses, cachés par les étoffes, ou devinés, esquissés avec calcul, soigneusement rangés la nuit à l’abri des regards, ne sont pas le lieu adéquat pour venir mettre vos capteurs et vos froids attirails, chers geeks.
Trouvez un autre lieu, plus facile d’accès pour vous. Cherchez bien …

Line

 

 

 

One thought on “Si les geeks pouvaient laisser nos soutiens-gorges tranquilles…

  1. Hahaha !

    J’aime particulièrement l’assiciation idiote « je suis amoureuse, donc je me déshabille sur le coup » !

    Pour celui qui mesure les niveaux de stress… hum… je trouve que c’est une idée qui peut être utile, quelqu’un de stressé tout le temps ne le sait plus forcément lui même tellement il y est habitué. Grace à ce genre de capteurs, il pourrait avoir une « preuve » qu’il lui faudrait une vie moins stressante si il ne veut pas finiir avec tout un tas de complications. Mais bon, pourquoi sous forme de soutif ? Les hommes stressés vont devoir s’y mettre aussi du coup !

    Chouette article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *